En apprendre plus...

Economie vs Ecologie * témoignage

Dernière mise à jour : 23 juil. 2021



« Madame, je travaille dans une station. Je vis du tourisme depuis toujours, et j'ai vécu la transformation de mes montagnes. Le reportage "la grande saga des Alpes" que vous publiez dans votre article doit ressembler à la transformation d’autres massifs. Aujourd’hui nous vivons la folie des grandes constructions afin de faire monter plus de touristes et toujours plus haut..

Dans mon village aussi... mais il s’agit de mon travail. Il me permet de tirer en avant ma famille et mes projets de vie. Je vis avec l'éternelle contradiction, le tourisme contre la protection de l'environnement.. Que restera-t-il pour mes enfants ? Alors que je peux les élever grâce au tourisme... Un petit village tiraillé avec ses contradictions. Nous sommes beaucoup à ne pas être d'accord. Je ne peux être en clair... le village est petit et tout se sait à la fin ». https://www.resiliencemontagne.org/post/la-grande-saga-des-alpes


 

Ce monsieur préfère rester anonyme, il n'est pas seul... Mais personne n'ose parler en montagne parce qu'économiquement il faut vivre. Et nous savons que les évolutions d’emplois sont moins favorables dans les territoires de montagne. Les Domaines Skiables, les Ecoles de Ski, les Remontées Mécaniques, les élus, les Régions n'ont jamais entamé de transition, alors que nous observons une érosion de la fréquentation du ski depuis des années. Face au désamour des jeunes pour la montagne et le ski, les acteurs de la montagne continuent malgré tout à investir.

Coût élevé, disparition des classes de neige, manque de motivation… Qu'à cela ne tienne, les acteurs du tourisme préfèrent "draguer" une clientèle haut-de-gamme, pour cela une internationalisation du marché est obligatoire... Et lorsqu'une clientèle est aisée elle est demandeuse de services à très forte valeur ajoutée, alors il faut à nouveau investir... et il faut à nouveau équilibrer les comptes... et il faut donc à nouveau construire de nouveaux lits... la promotion immobilière étant la seule solution pour "tenir" économiquement (ce sujet sera l'objet d'un article complet). Sans évoquer le douloureux sujet du réchauffement climatique qui semble être résolu grâce à l'enneigement artificiel (pour ces mêmes DSF, Ecoles de Ski, Remontées Mécaniques, élus, Régions....)....

Nota : "Contrairement à une idée reçue, les recettes du tourisme d'été sont supérieures, en montagne, à celles du tourisme d'hiver : environ 5 milliards d'euros contre 4. En outre, les remontées mécaniques représentent 80 millions d'euros, soit 20 % des recettes du tourisme d'hiver." source https://www.senat.fr/rap/r02-015-1/r02-015-114.html Exemple en Andorre d'investissements "toujours plus hauts" pour "toujours plus de touristes". https://www.altaveu.com/actualitat/parroquies/mirador-solar-tristaina-element-impuls-temporada-estiu-ordino_30630_102.html


155 vues0 commentaire