En apprendre plus...

conclusions #GIEC / risques climatiques dans les Alpes

Dernière mise à jour : 5 avr.


Ce que dit le nouveau rapport du #giec sur les risques du réchauffement climatique dans les Alpes…

Enneigement, ressource en eau, éboulements : Il n'y a pas de quoi être optimiste pour le futur.


La hausse des températures va continuer à entraîner des changements avec des conséquences négatives attendues pour la cryosphère, la biodiversité, les écosystèmes et les activités humaines. La plupart des glaciers en basse altitude et de petites tailles vont perdre une grande partie de leur masse […]

Une large majorité d''espèces vivantes endémiques feront face à un risque d'extinction, les régions dépendantes de l'eau des glaciers et de la fonte des neiges pour l'irrigation feront face à une ressource en eau irrégulière et à une insécurité alimentaire accrue.



La compétition sera accrue entre différents secteurs, comme l'hydroélectricité, l'agriculture et le tourisme" pour l'accès à l'eau.


⛄️ Le réchauffement climatique va menacer le tourisme des sports d'hiver dans les Alpes. Cette problématique est déjà largement documentée et le Giec estime que la viabilité d'un nombre croissant de stations de ski va se poser dans le futur, "principalement à cause du coût élevé du fonctionnement des canons à neige en hiver". Une étude a été menée par des scientifiques du Giec dans les Alpes autrichiennes autour de cette problématique.


Pour prévenir des conflits futurs autour de l'utilisation croissante de ressources en eau par l'industrie du ski dans les Alpes (mais aussi en Scandinavie), le Giec conseille la mise en place d'une gouvernance à grande échelle pour éviter une compétition féroce autour de cette ressource.



La hausse des températures va affecter négativement des activités comme l'escalade, l'alpinisme et même, à long terme, la randonnée pédestre. En cause, la fonte du permafrost


⛰ Pour le Giec, le déclin des surfaces recouvertes par les glaces et la neige et les dégâts provoqués par les sécheresses et les inondations plus fréquentes vont modifier l'environnement montagnard et donc, de manière plus intangible, l'identité alpine.



🛑On look toujours pas up ?

🛑On ne transforme pas encore le modèle du tout ski ?

🛑On continue de faire croire aux élus de montagnes et aux socio pro que tout ira bien encore des dizaines d’années ?

🛑On continue d’investir des centaines de millions d’argent public afin de conforter le modèle du tout ski ?


#lookup


sources : ICI

65 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout