top of page
En apprendre plus...

Chers montagnards, chères montagnardes,



Chers habitants et chères habitantes des vallées et des campagnes,

Chers agriculteurs et chères agricultrices,

Exploitants de remontées mécaniques,

Chers et chères élu(e)s,


C’est l'été dans les montagnes, en ville et dans les villages, dans les campagnes,… Mais le temps n’est pas à la sérénité et aux festivités.


Les territoires de montagne, les territoires ruraux, ont voté majoritairement Rassemblement National pour les Européennes. Certains territoires ont encore porté le RN en tête du premier tour des législatives.


Si les échos de désaccords, de résistances et de conflits de ces dernières années résonnent encore, les uns voulant construire, les autres voulant protéger, l’avenir de la montagne et des campagnes de notre pays, de nous toutes et tous, est en train de se jouer.


La vérité de ces désaccords est simplement que nous aimons nos territoires, que nous avons des valeurs.

Nous n’avons pas les mêmes solutions et vérités. Mais personne n’a tord ou raison, nous avons simplement envie du meilleur.


Vous façonnez, nous façonnons, par des actions de tous les jours, l’avenir de nos territoires.


Nous n’avons que très peu pu discuter, autour d’une table. Certains élus ne l’ont pas souhaité. Pourtant échanger, se rencontrer, réfléchir ensemble et avec bon sens sur notre avenir à tous est la base…


La peur des autres et des lendemains, sont très compréhensibles. Il est normal d’avoir des craintes et de ne pas trouver de réponses. Il est normal que les réponses ne satisfassent tout le monde.


Il est indéniable que l’essor économique phénoménal lié à l’or blanc fait parti de notre histoire. Et bien sûr, il est évident que cette activité économique unique est toujours un moteur pour les départements de montagne, un employeur direct et indirect majeur et une force structurante essentielle. Il est certains que les agriculteurs et les agricultrices nous nourrissent et sont essentiels à l’entretien de nos magnifiques paysages.





Mais voter Rassemblement National :

  • ne fera pas retomber la neige,

  • n'inversera pas la courbe des températures,

  • n’enrayera pas les coulées de boue et les crues torrentielles - comme celles qui ont emporté, ces derniers jours, le fabuleux village de la Bérarde et les vallées alpines en France, en Suisse et en Italie -,

  • ne permettra pas aux agriculteurs de vivre mieux,

  • ne donnera pas du fourrage aux bêtes,

  • ne permettra pas aux remontées mécaniques de générer plus de profits,

  • n’aidera pas les quartiers dits « difficiles »,

  • ne permettra pas d’offrir un emploi à ceux qui cherchent à travailler,

  • ne fera pas mieux vivre les anciens.


Le vote extrême droite ne fera que renforcer les violences et les discriminations, sans donner de réponses aux souffrances et questionnements.



Economiquement, Le RN prétend financer ses dépenses en fermant totalement les vannes de l’immigration ; or, de quoi parlons nous dans les territoires montagnards ?


Les étrangers étant celles et ceux qui nous honorent de leurs visites touristiques pour venir se ressourcer… Les étrangers étant ceux qui nous font vivre, qui achètent nos produits.


Nous ne sommes pas en insécurité comme le martèle le RN ! Si certaines petites villes de vallées peuvent sembler dangereuses, ce n’est pas la maltraitance et la haine qui nous aidera à aller mieux et à comprendre la souffrance des autres.


Ce n’est pas en réduisant les droits fondamentaux des femmes, des minorités, des agricultrices, en mettant des uniformes aux enfants dès le plus jeune âge, en nationalisant les chaînes d’information publiques, en ne favorisant que les bons élèves, en vantant un volet retraites irréalisable, en proposant un projet d’Etat mensonger… que nous irons tous mieux.


Ce n’est pas en cassant les défenseurs de la nature que nous pourrons nous comprendre.


Nous ne devons pas sanctionner la faillite de Macron en votant pour un parti raciste et dangereux, ce que représentent le Rassemblement National et l'union des droites.


Nous, terre de résistance, où nos aïeux se sont battus et sont morts pour que nous soyons libres, ne pouvons tolérer qu’un parti haineux salisse notre histoire.

Nous méritons mieux que cela.


Nous connaissons mieux que d’autres la solidarité, parce que « chez nous » il n’est pas toujours facile de vivre… nous avons toujours su nous adapter car nous savons aimer, nous sommes des résistants au sens joli du mot. Ne laissons pas des personnes qui ne portent que la haine de l’autre nous dicter notre conduite.


Mes aïeux se sont battus aux Glières, ils ont probablement connu vos aieux ici ou ailleurs ; ils se sont battus pour nos libertés, ensemble. Ils nous regardent. Soyons dignes.


Notre, votre projet de vie, doit être un projet de vie heureux, de joie, de lendemains qui chantent, d’espoirs et de bienveillance. Ayons confiance en nous !


Laissons la haine et la colère aux faibles.


Nous devrions nous engager POUR un projet, POUR l'espoir mais pour cela, nous devons cette fois encore voter CONTRE le danger.

Voter CONTRE est fatigant et anormal,

mais nous devons être CONTRE le RN et CONTRE l'union des droites, afin de plus tard être en mesure de voter POUR nos valeurs.


Gérons l’urgence en ne votant pas pour le Rassemblement National ! Et s’abstenir ne suffit pas. Votons CONTRE le RN et votons CONTRE l’Union des Droites.

Dès cet été, demandons d’être aux tables de décisions des élus, puis célébrons nos singularités, nos traditions, nos souvenirs tous ensembles sans haine, en paix.


Merci.





474 vues0 commentaire

Comments


bottom of page